recherche enfr
Lisez, partagez ! Se déconnecter
Le storytelling transmedia de Game of Thrones : enquêtes sensorielles et engagement  

Le storytelling transmedia de Game of Thrones : enquêtes sensorielles et engagement

Par Vincent Puren publié le 25/02/2012 0 commentaire(s)

sommaire
  1. Les senteurs de Westeros
  2. Immersion auditive dans l’auberge, « à la croisée des chemins »
  3. Les saveurs de Westeros selon Tom Colicchio
  4. HBO s’associe à la plateforme Miso pour lancer la seconde saison de « Game of Thrones »

En attendant le retour de la série« Game of Thrones », actuellement en tournage et diffusée dès le 1er Avril, nous vous proposons un décryptage du storytelling transmedia imaginé autour de la première saison. L’agence Campfire sollicitée pour l’occasion, a ainsi scénarisé une étonnante expérience sensorielle autour du Royaume des Sept Couronnes. Nous vous présenterons également l’extension de l’univers sur la plateforme de Social TV, Miso.

 

1Introduction

En 2011, le nouveau divertissement de la chaîne HBO, Game of Thrones, invitait les téléspectateurs dans le monde de Westeros, rongé de manipulations politiques et de magie. Basée sur la nouvelle «A song of ice and fire » de George RR Martins, la franchise disposait d’une communauté de fans, impatiente de découvrir l’adaptation télévisuelle. Avec ce nouveau programme, la chaîne HBO espérait quant à elle reproduire le succès de « True Blood », son incursion précédente dans l’univers du fantastique, réunissant plus de 4 millions d’inconditionnels à chaque épisode.

(Exclusivité : Retrouvez la saison 3 dès le 1er avril puis chaque lundi sur OCS, le lendemain de la diffusion américaine sur HBO !)

Soucieuse de créer le spectacle pour offrir de la visibilité à sa série – autour de laquelle elle souhaitait introduire un nouveau public et engager plus profondément les fans du livre – la chaîne s’est tournée vers Campfire, à l’origine de l’ARG pour la série « True Blood ».

Campfire qui n’en est pas à son coup d’essai transmedia (Tru Blood, Bag of Bones, The Art of the Heist…) a confié à Steve Coulson la lourde tâche de concevoir une campagne transmedia en amont de la diffusion. Publicitaire chevronné, ce dernier a travaillé pour les agences McCann Erickson et JWT avant de rejoindre Campfire en tant que Directeur de Création.

Initialement, son idée était de mettre l’accent sur les familles qui peuplent Westeros. Mais il s’est finalement concentré sur le Royaume. Afin d’immerger pleinement les fans dans cet univers, les équipes de Campfire ont donc décidé de jouer sur les cinq sens : odorat, ouïe, vue, toucher et le goût, en divulguant chaque semaine une nouvelle expérience sensitive. Il s’agit là d’une idée efficace pour évoquer un souvenir chez le fan, qui n’a pourtant jamais pu s’immerger réellement dans ce monde fictif.

 

L’expérience sensorielle offre un avant-goût de la série, mais permet surtout de rassurer les fans de la première heure, pour certains réticents face à cette adaptation. HBO et son agence ont « mis le paquet » en confrontant les joueurs à une suite d’énigmes permettant de déverrouiller une série de contenus en avant-première. Bouquet final de cette campagne, un camion restaurant ambulant a distribué gratuitement, de New York à Los Angeles,  une série de repas en lien avec les codes gastronomiques de la série « Game of Thrones ».

Founder and Editorial Manager of « L'Atelier du Numérique », a plateform dedicated to creatives technologies and disruptive communication.

"
  • Vous êtes connecté à Facebook Partage inactif : Partage actif : Se déconnecter

nos outils pour vos projets transmedia

rejoignez-nous